Vav


Vinylique, pastel, fusain, branche de bambou,
papillon en laiton, 2m x 2m.

6ème, n°6, Vav : ו – arabe : fa ﻑ, grec : phi φ, latin : f, u, v, w.

Le lien, le clou, crochet.

L’ossature des horizons…

Au centre de la composition, la lettre Vav est prise dans son sens littéral de lien, par exemple entre la gauche et la droite, tel un homme debout, parcourant des horizons : un bambou le matérialise. Par sa configuration, le bambou représente l’ascension par étapes successives et par sa structure, les jointures des os dans le corps humain.

L’espace pictural figure un parcours de mixité de sens : le haut, le bas, le temps, l’espace, le lointain et le proche. L'hébreu a une façon particulière de représenter les dimensions du temps qui est Un, transformant le passé en futur. La lettre Vav, indique l'addition.

Le corps de la lettre représente donc l’homme. Elle est blanche, comme peinte pour un rituel d’initiation. Un papillon arrive comme par hasard, éphémère comme le lien d’équilibre du Yin et du Yang.

C’est la trace de l’insaisissable.