Nun


Vinylique sur toile, pastel, collage d’affiches, fils, porte, feuilles d’or,
bronze forgé, tronc d’arbre, 2m x 2m.

14ème, n°50, Nun : נ Nun final : ן – arabe : nun ﻥ, grec : nu ν, latin : n.

Poisson, serpent d’eau, fils.

Vers la promesse

Noun est associé au cycle d’accomplissement. Par sa forme de vase, la lettre symbolise la soumission, la fidélité, l’humilité et aussi l’extension infinie de Dieu.

Moïse meurt à cent vingt ans. L’Eternel lui dit alors : "Fais approcher de toi Josué, fils de Noun, homme animé d'esprit, et impose ta main sur lui. Tu le mettras en présence de toute la communauté et tu lui donneras ses instructions devant eux..., tu lui communiqueras une partie de Ta Majesté afin que toute l'assemblée des enfants d'Israël lui obéisse." (Nombres, 14, 6 ; cf.TB Yoma, 76, a.).

La figure de Josué, en partie recouverte de feuilles d’argent, s’incline devant Moïse transmettant l’or par l’imposition de ses mains, tel le soleil éclairant la lune. Le portrait de Moïse, emprisonné derrière la partie vitrée de la porte, semble fixer la terre promise sans pouvoir l’atteindre.

Figurant la lumière, le vantail de la porte supporte l’Arche d’Alliance. Au centre, le Noun final en airain forgé s’inscrit dans le bâton de commandement.

La volonté de synthétiser dans un seul format des notions aussi fluctuantes que la relation au temps et à l’espace, s’apparente à toute démarche picturale recherchant les éléments de son propre langage.